Bondues Pour le conciliateur de justice, les « gens ont perdu l'habitude de se parler »

Bondues Pour le conciliateur de justice, les « gens ont perdu l’habitude de se parler »

Dimanche 29 avril 2018, par LE DIOURON

Tenter d’éviter un procès et rechercher des solutions simples, rapides et efficaces face à un différend, voilà le quotidien des cinquante conciliateurs de justice du tribunal de grande instance de Lille, qui assurent des permanences dans les mairies ou les points d’accès au droit. Nous avons rencontré celui de Bondues. La Voix du Nord du 26 avril 2018

Bondue 26 avril

Ces auxiliaires de justice fêtent leurs 40 ans d’activité cette année et deviennent de plus en plus incontournables. Il faut dire que la loi de « modernisation de la Justice » de novembre 2016 oblige de passer par la phase de négociation pour tout litige inférieur à 4 000 €.

Pour Gérard Vernet, conciliateur de justice à Bondues, « les gens ont perdu l’habitude de se parler, nous sommes des facilitateurs d’échanges et nous sommes là à titre bénévole pour rechercher le règlement amiable d’un différend..

Plus d’informations :
http://www.lavoixdunord.fr/366108/article/2018-04-26/pour-le-conciliateur-de-justice-les-gens-ont-perdu-l-habitude-de-se-parler#utm_medium=redaction&utm_source=twitter&utm_campaign=page-fan-tourcoing