Toogle
Fédération des Associations de Conciliateurs de Justice
Concilier pour Réconcilier

Accueil > Actualité publique > L’Assemblée générale 2015 de Conciliateurs de France

L’Assemblée générale 2015 de Conciliateurs de France

Publié le mardi 30 juin 2015 , par

Le rendez-vous offre chaque année l’occasion de faire un point précis des différentes actions menées au cours de l’année écoulée. D’esquisser aussi les perspectives qui se profilent pour les mois à venir. Et elles sont nombreuses en cette année 2015. Le projet Justice du XXIème siècle projette de renforcer le recours aux modes amiables de règlement des litiges, les MARD, plaçant ainsi les conciliateurs au cœur d’une réforme qui prendra corps dans des décrets et un projet de loi porté par la Garde des Sceaux, Madame Christiane TAUBIRA, au cour de l’été.

Une CR Assemblée générale 30 juin 2015
A intervenant de qualité, débats de haute tenue au cour de cette assemblée générale 2015.
Première invitée de marque, Hélène LA SALMONIE, chef du bureau du droit à la Direction des Services Judiciaires, représentante du Ministère de la Justice est venue dire "tout l’intérêt que la Chancellerie porte à l’institution des conciliateurs de justice". Soulignant que " les chiffres de leur activité témoignent de la vitalité de la conciliation".

Plus particulièrement en charge du comité de pilotage des MARD, les modes alternatifs de règlement des litiges à la Chancellerie, Céline ROUX a quant à elle exposé les pistes principales de réflexion, et qui doivent déboucher sur des actions précises. "Il s’agit de rendre les modes amiables de règlement des litiges plus attractifs qu’un procès " a-t-elle rappelé en exposant le sens la réforme en cours. "Les conciliateurs ont vocation à rester des conciliateurs. Les travaux s’orientent a-t-elle assuré, vers une valorisation de leur rôle , de leur situation que vers une dégradation de leur identité dans un "pot commun".

Direction du département des formations spécialisées à l’ENM jusqu’à une date très récente encore, Laurence ARBELLOT s’est félicitée des excellentes relations entretenues entre l’École Nationale de la Magistrature et Conciliateurs de France. " Les 700 conciliateurs formés chaque année depuis 2012, témoignent des relations constructives développées qui permettent de produire des formations de qualité, adaptées à leurs besoins".

Sollicité pour témoigner de son expérience en la matière, Jean-Pierre CHAPELLE, rédacteur en chef adjoint retraité u journal Ouest-France s’est appliqué à poser son regard d’expert et ses convictions sur l’opportunité de se doter d’une charte déontologique. pendant un quart de siècle il a animé une semblable charte déontologique à Ouest-France. une charte qui a fait école dans la presse française.

L’assemblée générale a par ailleurs été l’occasion pour le Président Alain AURIC de dire toute sa satisfaction à l’heure du bilan moral de l’année écoulée ; Avec l’adhésion, désormais des 30 associations de conciliateurs en métropole, "Conciliateurs de France, s’est-il réjoui, bénéfice d’une indéniable légitimité". Satisfaction également pour les comptes de Jean-Michel JUNK qui affichent un excédent de clôture de 13 982 € en clôture d’exercice 2014. Rénové, le site internet de la fédération, présenté par René JALIN affiche une moyenne de 5000 visiteurs par mois. La communication communication animée par Théo LE DIOURON se propose pour sa part de réfléchir à une politique active de communication dans l’année à venir avec le concours d’une agence professionnelle.

Le compte-rendu exhaustif des débats dans le document ci-joint.
Synthèse assemblée générale 30 juin 2015