Toogle
Fédération des Associations de Conciliateurs de Justice
Concilier pour Réconcilier

Accueil > Actualité publique > Le rapport du président de Conciliateurs de France

Le rapport du président de Conciliateurs de France

« Une indéniable légitimité »

Publié le mardi 30 juin 2015 , par

Confirmant le rôle premier de la fédération d’accueillir et fédérer les associations de conciliateurs, Conciliateurs de France a accueilli en ouverture de son assemblée générale de ce mois de juin 2015 la ré-adhésion de l’association de Bourges.
Après l’association des conciliateurs d’Orléans, dont l’adhésion a été entérinée au conseil national de mars 2015, Conciliateurs de France fédère désormais toutes les associations de conciliateurs des trente cours d’appel de métropole.

Alain Auric Alain AURIC Président de Conciliateurs de France

« L’intégration est complète » s’est réjoui Alain AURIC, Président de la Fédération, en introduction de son rapport annuel d’activités.
Pour l’Outremer, la situation évolue positivement également. Basse Terre a rejoint la fédération il y a dix mois. Avec Fort de France, des contacts réguliers sont entretenus depuis bientôt quatre ans. De récents échanges téléphoniques permettent de nourrir des espoirs prochains d’adhésion. A Saint-Denis de la Réunion, par contre aucune organisation viable n’existe encore.

« Une indéniable légitimité »

Avec ces dernières adhésions, Conciliateurs de France recense 1870 conciliateurs actifs, dont 1577 adhérents à la Fédération par le biais de leurs associations respectives. Un taux d’adhésion de 85 % qui confère à la Fédération « une indéniable légitimité » commente Alain AURIC.

Soucieux de parfaire ces démarches d’adhésions, le Président fixe en objectif, à défaut d’obtenir l’adhésion de tous les conciliateurs, d’obtenir celle de tous les nouveaux conciliateurs qui nous rejoignent.

Le rapport complet du Président de la Fédération dans le document ci-joint
AG 2015 de Conciliateurs de France Le rapport du Président