Arles sur Tech La conciliation de justice présentée aux maires

Arles sur Tech La conciliation de justice présentée aux maires

Mercredi 4 juillet 2018, par Théophile LE DIOURON

Dans toute vie en société naissent inévitablement de petits conflits : nuisances sonores, incivilités, droits de passage, litiges entre clients et commerçants, entre bailleurs et locataires, etc. Les conciliateurs de justice ont pour fonction d’aider les citoyens à trouver un terrain d’entente et de régler ces problèmes à l’amiable.

L Indépendant 4 juillet 2018

haut vallespir. Le rôle des médiateurs est de régler les conflits à l’amiable.

Simple, rapide et gratuit

Le conciliateur de justice du Vallespir, Floréal Garcia, et Gérard Broc, président des conciliateurs départementaux et vice-président des conciliateurs de France, étaient dernièrement dans la commune d’Arles. Ils ont rencontré les maires du territoire haut Vallespir pour leur apporter des éclaircissements sur le fonctionnement de la conciliation de justice, une procédure de proximité simple, rapide et entièrement gratuite.

Faciliter le dialogue

« Nous sommes des auxiliaires de justice bénévoles, nommés par le président de la cour d’appel de Montpellier, a précisé Gérard Broc. Nous avons suivi une formation définie par l’école de la magistrature de Bordeaux. Assermentés, nous avons une obligation de probité, d’impartialité et de confidentialité. Nous avons un rôle de pacificateur, nous facilitons le dialogue. En cas de conflit, souvent, une solution existe ; il faut que chaque partie soit prête à faire un petit pas vers l’autre. »

« Pour être conciliateur de justice, il faut aimer les gens, être à l’écoute, avoir envie de leur rendre service, ajoute Floréal Garcia. Il ne faut pas plus de 15 jours pour obtenir un rendez-vous. Dans 20 % des cas, les personnes viennent nous voir pour un conseil. Pour les autres, on écoute les doléances, on convoque les parties. Si un accord est trouvé, nous rédigeons un constat et le transmettons au greffe du tribunal d’instance. L’homologation par un juge lui donne force exécutoire. »

Les maires, qui se trouvent souvent en première ligne dans les cas de différends entre leurs administrés, ont suivi avec intérêt les explications des deux représentants de l’autorité judiciaire.

Floréal Garcia, conciliateur de justice en Vallespir, reçoit les jeudis et vendredis matins, sur rendez-vous au point d’accès au droit, 12 boulevard Clemenceau, à Céret. Tél. 06 38 33 76 63.

Plus d’informations : https://www.lindependant.fr/2018/07/03/la-conciliation-de-justice-presentee-aux-maires,4643952.php