BFM TV : Comment contester un héritage ?

BFM TV : Comment contester un héritage ?

Vendredi 10 août 2018, par Théophile LE DIOURON

En plus d’être un moment douloureux dû à la perte d’un proche, l’ouverture de la succession peut également apporter son lot de conflits entre les héritiers. Désaccords sur l’évaluation du patrimoine, suspicion de recel successoral ou doute sur la pleine capacité du défunt lors de la rédaction du testament, il existe nombre de raisons qui peuvent vous permettre de contester un héritage. (BFM TV du 08/08/2018- )

Après le décès d’un proche, le notaire ou l’exécuteur testamentaire va procéder à l’ouverture et au partage de la succession entre les héritiers. Si contestation il doit y avoir, elle doit être formulée le jour même et en présence du notaire. D’autre part, la contestation d’un héritage est soumise à la réglementation du Code Civil, qui précise qu’elle doit être fondée sur des motifs légitimes et sérieux.

À ce jour, il existe trois motifs reconnus par la loi qui peuvent entraîner la contestation d’un héritage.
-  Vice de consentement, oubli d’un héritier ou lésion d’un héritier,
-  le recel successoral qui est considéré comme un acte frauduleux par lequel un héritier compromet les dernières volontés du proche disparu.
-  des doutes sur les dernières volontés d’un défunt

Plus d’informations :
https://www.bfmtv.com/pratique-finances-perso/comment-contester-un-heritage-1491006.html