La Dépêche AUCH : plus de 1 500 appels au centre d'accès au droit

La Dépêche AUCH : plus de 1 500 appels au centre d’accès au droit

Vendredi 25 mai 2018, par Théophile LE DIOURON

Journée nationale de l’accès au droit hier à l’initiative de la ministre de la Justice. L’occasion pour le président du conseil départemental d’accès au droit du Gers (CDADG), le président du tribunal Éric L’Helgoualc’h, de rappeler les missions de cette structure et son mode de fonctionnement, et de faire un bilan de son activité.

AUCH CDAD 25 mai JPEG

Éric L’Helgoualc’h, le président du tribunal d’Auch est également celui du CDAD du Gers.

uelle est la démarche de la ministre ?

L’objectif de cette journée organisée par la garde des Sceaux est de donner une plus grande visibilité aux conseils départementaux de l’accès au droit - CDAD - et aux actions qu’ils mettent en œuvre. Les CDAD ont donc pour mission principale de coordonner les actions en faveur de l’information des personnes sur leurs droits et obligations, et de les orienter vers les professionnels et organismes chargés de la mise en œuvre de ces droits.

Et dans le Gers ?

Le CDAD gersois a été créé en 2000… et, depuis, son activité ne cesse de se développer ! Ainsi, nous enregistrions 191 appels téléphoniques en 2001 ; nous en sommes aujourd’hui à plus de 1 500. 1 535 précisément à fin 2017 ! L’autre part importante de nos activités sont les consultations juridiques, gratuites, auprès d’avocats, huissiers, notaires. professionnels du droit partenaires. ça fonctionne très bien et nous enregistrons là aussi une très forte augmentation.

Téléphone, consultations... d’autres portes d’accès au CDAD ?

Effectivement. Depuis 2015, pour permettre à tous d’accéder aux informations générales, le CDAD a mis en place un site Internet : www.cdad32.com. Ce site s’affiche fort complet. Il donne accès à une mine de renseignements pratiques en particulier sur les démarches. On y trouve des fiches thématiques, les liens et adresses des partenaires et associations, les adresses de structures de conciliation ou médiation… Les informations y sont assez détaillées et permettent aux gens de s’orienter dans leurs démarches juridiques. Sur ce site Internet, nous avons aussi souhaité par ailleurs nous adresser spécifiquement à un public jeune. Nous avons créé un espace jeune où ils peuvent connaître leurs droits et devoirs.

Le CDAD assure aussi des permanences ?

Tout à fait. Ici, au tribunal d’Auch où un bureau lui est réservé. La coordinatrice, qui assure d’ailleurs la permanence téléphonique, assure aussi une permanence physique trois jours par semaine.

3 jours seulement ? Au regard de l’explosion des sollicitations n’est-ce pas un peu juste ?

Si, bien sûr. Mais, vous le comprenez que cela dépend de la capacité financière. L’idéal serait un plein-temps. Toutefois, le CDAD 32 a souhaité être présent sur l’ensemble du territoire du Gers en créant des points d’accès au droit au sein de trois communes : Mirande, Lectoure et, depuis 2017, Nogaro. Il s’agit principalement de consultations juridiques générales, gratuites, effectuées par des avocats.

Plus d’informations :
https://www.ladepeche.fr/article/2018/05/25/2804433-plus-1-500-appels-centre-acces-droit.html