La Nouvelle République : gros plan sur les délégués du procureur

La Nouvelle République : gros plan sur les délégués du procureur

Mardi 30 octobre 2018, par Théophile LE DIOURON

Nouvelle République 30 oct 2018

A Blois, le procureur de la République peut compter sur cinq délégués dont la tâche est préparée en amont par deux greffiers. © Photo NR

Ils ne portent pas la robe noire des magistrats, leur voix ne résonne pas dans le prétoire pour prononcer un réquisitoire. Pourtant les délégués du procureur jouent un rôle incontournable dans la chaîne pénale. Plusieurs jours par semaine, dans l’intimité d’un bureau du palais de justice, ils sont au contact des justiciables.

Sous le contrôle du parquet, leur mission consiste à mettre en œuvre ce qu’on appelle les mesures alternatives aux poursuites pénales. Toutes les infractions ne sont pas jugées devant le tribunal sinon il faudrait organiser des audiences chaque jour de la semaine et les délais de comparution seraient très longs. Et sans le recours aux délégués, on imagine difficilement combien de magistrats supplémentaires il faudrait recruter pour renforcer les parquets.

Plus d’informations : La Nouvelle République le 30 octobre 2018
https://www.lanouvellerepublique.fr/blois/gros-plan-sur-les-delegues-du-procureur