La Provence : en visite à Marseille, la ministre veut une justice plus simple et plus efficace

La Provence : en visite à Marseille, la ministre veut une justice plus simple et plus efficace

Lundi 19 février 2018, par Théophile LE DIOURON

Nicole BELLOUBET, qui avait il y a quelques semaines annulé son voyage, a pris cette fois le temps de visiter la juridiction, de rencontrer notamment les magistrats et le bâtonnier Geneviève Maillet. Écharpe rose et tailleur foncé piqueté de blanc, Nicole BELLOUBET a également découvert une salle du tribunal correctionnel, en
l’occurrence celle de la 7ème chambre, qui juge les dossiers de criminalité les plus
lourds. La présidente Isabelle GORCE lui a expliqué à cette occasion qu’il faut souvent savoir jongler avec les effectifs. Difficile aussi de tenir des procès avec un nombre de
salles réduites et des prévenus toujours plus nombreux. La ministre était accompagnée du directeur des services judiciaires, Peimane GHALEH-MARZBAN, mais aussi du bâtonnier Jérôme Gavaudan, qui préside la Conférence des bâtonniers, et d’Alexandra Louis, avocate au barreau de Marseille et députée des Bouches-du-Rhône.

Marseille photo

Elle a accepté de répondre aux questions du reporter de La Provence sur l’actualité-
la plus brûlante : les grands chantiers, le mouvement de protestation de jeudi, l’état
de la juridiction marseillaise, la simplification et la dématérialisation des procédures,
l’état de nos prisons..

"Aucun tribunal ne sera supprimé"

Trois à quatre cents avocats, magistrats, greffiers et fonctionnaires de justice ont manifesté jeudi à Marseille. Ils sont inquiets pour leur avenir. Qu’avez-vous envie de leur dire ?

Je leur dirai plusieurs choses. D’abord, il faut vraiment réformer la justice au bénéfice des justiciables. Les justiciables trouvent notre système trop lent, très complexe, sans prévisibilité. Dans le cadre de cette réforme globale, qui va de la numérisation à la simplification des procédures, cela fait cinq mois que j’ai engagé des consultations. Je suis au milieu du processus et je négocie avec les magistrats et les avocats tous les jours, tout le temps. Je reçois tous les barreaux, toutes les organisations syndicales. J’attache du prix à assurer une véritable concertation. À ce stade, aucune décision n’est prise.

Plus d’informations :
http://www.laprovence.com/article/papier/4841875/la-ministre-veut-une-justice-plus-simple-et-plus-efficace.html
Réforme La Provence