Le Point : Conciliateurs judiciaires : « Le bénévolat est la garantie de notre indépendance »

Le Point : Conciliateurs judiciaires : « Le bénévolat est la garantie de notre indépendance »

Mercredi 21 mars 2018, par LE DIOURON

La haie du voisin qui dépasse. Le piano qu’il fait vibrer jusqu’à des heures indues. Une dette qui tarde à être remboursée… Et si on allait voir un conciliateur ? Le 20 mars, ces auxiliaires de justice bénévoles et assermentés soufflaient leurs 40 bougies en présence de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet. En 2016, 72 174 affaires sont passées entre leurs mains, soit une augmentation de 33 % par rapport à 2001, et plus de la moitié des cas traités ont été résolus.

Le Point du 21 mars

Les conciliateurs judiciaires règlent les litiges de moins de 4 000 euros. En 2016, 72 174 affaires sont passées entre leurs mains.
La haie du voisin qui dépasse. Le piano qu’il fait vibrer jusqu’à des heures indues. Une dette qui tarde à être remboursée… Et si on allait voir un conciliateur ? Le 20 mars, ces auxiliaires de justice bénévoles et assermentés soufflaient leurs 40 bougies en présence de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet. En 2016, 72 174 affaires sont passées entre leurs mains, soit une augmentation de 33 % par rapport à 2001, et plus de la moitié des cas traités ont été résolus.

"chevaux légers de la justice"

« Nous sommes les chevaux légers de la justice, résume Michel Pinet, président de l’association Conciliateurs de France. Nous sommes les représentants de la justice de proximité sur le terrain. Nous accueillons les personnes dans des lieux neutres, sans connotation judiciaire (mairies, maisons de justice et du droit…). Notre rôle est d’aider les parties à reprendre le dialogue et à parvenir à un compromis. On réapprend à chacune à redécouvrir la vérité de l’autre. »
Ouverte à tous, quel que soit le montant du litige, cette justice apaisée séduit de plus en plus de justiciables.

Plus d’informations :
http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/laurence-neuer/conciliateurs-judiciaires-le-benevolat-est-la-garantie-de-notre-independance-21-03-2018-2204470_56.php