Le Populaire du Centre, rentrée solennelle : la cour d'appel de Limoges dans l'expectative

Le Populaire du Centre, rentrée solennelle : la cour d’appel de Limoges dans l’expectative

Jeudi 25 janvier 2018, par Théophile LE DIOURON

Dans l’expectative, c’est le sentiment qui ressort de la rentrée solennelle de la cour d’appel de Limoges qui s’est déroulée ce mercredi matin. commente ce jeudi 25 janvier, le journal Le Populaire du Centre dans son compte-rendu de l’audience solennelle de rentrée de la cour d’appel qui s’est déroulée mercredi 24 janvier.

Réforme Limoges dans l expactative 25 janvier

La première présidente Annie ANTOINE et la procureure générale Pascale REITZEL n’ont pas manqué d’évoquer les chantiers de justice et les inquiétudes quant au devenir de la cour d’appel de Limoges dans leurs discours de rentrée.

Toutes deux ont tenu au préalable à rappeler qu’elles n’ont pas été concertées pour mener le projet de réforme mais qu’elles ne manqueront pas de « défendre avec force le maintien du maillage territorial et d’une cour de plein exercice », selon les mots de la première présidente, dans les concertations à venir, avant la présentation de la réforme prévue au printemps.

Annie Antoine a également invité les avocats, très investis dans le combat pour une cour d’appel qu’ils se refusent de voir vidée de sa substance, à « un travail commun pour construire ensemble le projet exaltant de la justice de demain ».

Sur le fond, les chefs de cour semblent s’interroger sur cette hiérarchie proposée par les rapports présentés le 15 janvier à la Garde des Sceaux, entre une super cour régionale (Bordeaux pour la Nouvelle-Aquitaine) et les cours territoriales (Pau, Poitiers, Limoges).« Les pistes demandent à être précisées, notamment au niveau du réseau des cours », avance prudemment Annie Antoine.

Plus d’informations :
https://www.lepopulaire.fr/limoges/justice/2018/01/25/la-cour-d-appel-de-limoges-a-fait-sa-rentree-solennelle-sur-fond-d-inquietude_12713615.html#refresh