Le Premier ministre présente depuis Nantes les cinq grands chantiers de la Justice

Le Premier ministre présente depuis Nantes les cinq grands chantiers de la Justice

Lundi 9 octobre 2017, par LE DIOURON

Le Premier Ministre Édouard PHILIPPE et la Garde des Sceaux Nicole BELLOUBET ont présenté vendredi 6 octobre 2017 à Nantes les grands chantiers de la Justice. La démarche qui repose sur cinq piliers, vise à "transformer en profondeur la Justice afin qu’elle réponde efficacement aux attentes des justiciables et de ceux qui rendent la justice". Les consultations annoncées par le gouvernement devraient aboutir au printemps 2018.

Nantes l acceuil du Premier ministre le 6 octobre 2017

L’accueil du Premier Ministre Edouard PHILIPPE et de Nicole BELLOUBET Garde des Sceaux par Xavier RONSIN, Premier Président, Véronique MALBEC Procureur Général près la cour d’appel de Rennes, Rémy LE HORS Président du tribunal de grande instance de Nantes.

" La Justice est une priorité du quinquennat" a réaffirmé Edouard PHILIPPE. Accueilli par Xavier RONSIN Premier Président, Véronique MALBEC Procureur Général près la cour d’appel de Rennes et Rémi LE HORS président du tribunal de grande instance de Nantes, le Premier

Ministre et la Garde des Sceaux ont rencontré un parterre fourni de magistrats,
de fonctionnaires de la justice et de personnalités en cours de cette rencontre.

Cinq grands chantiers

"Notre gouvernement mettra tout en œuvre (…) pour rétablir la confiance de nos concitoyens dans la Justice » a déclaré Édouard Philippe en détaillant les cinq grands chantiers prioritaires de la Justice pour y parvenir. La transformation numérique, l’amélioration et la simplification de la procédure pénale, l’amélioration et la simplification de la procédure civile, l’adaptation de l’organisation territoriale ainsi que le sens et l’efficacité des peines.
Le juge comme l’ultime recours. Nicole BELLOUBET le martèle. « Il faut simplifier les règles de saisine du juge et développer puissamment la conciliation et la médiation. Quitte à les rendre obligatoires ». La Chancellerie souhaite également revoir les modes de saisine, privilégier les procédures écrites.

L’article complet
Ministère de la Justice les cinq chantiers de Macron Nantes 6 octobre 2017