Les conciliateurs de Moselle sous les projecteurs du Républicain Lorrain

Les conciliateurs de Moselle sous les projecteurs du Républicain Lorrain

Jeudi 15 octobre 2015, par LE DIOURON

Jolis coups de projecteurs dans des éditions du Républicain sur la conciliation de justice ces dernières semaines à l’initiative de Joël BAPTISTE Président de l’association des conciliateurs de Justice de la cour d’Appel de Metz.
L’article complet dans le document ci-joint Metz Articles Le Républicain Lorrain octobre 2015

Sarrebourg

Dans le sillage du redécoupage cantonal et des redistributions de compétences qu’ils entrainent, en Moselle-sud, René BOURGON conciliateur dans le canton de Sarrebourg et Gérard HORN à Phalsbourg saisissent l’opportunité pour valoriser la conciliation de justice. « La conciliation est un mode alternatif de règlement de conflits qui permet de trouver une issue amiable à un différend simple entre deux personnes physiques ou morales » expliquent les deux conciliateurs au Républicain Lorrain. Ils sont désormais compétents sur le territoire du ressort du tribunal d’instance de SARREBOUR, un vaste territoire regroupant plus d’une centaine de communes.
600 affaires l’an passé

Une centaine de communes en charge

En Moselle est, ils sont désormais 7 conciliateurs, avec le récent renfort de deux nouveaux conciliateurs, à proposer leurs services sur la zone Sarreguemines – Saint-Avold- Forbach-Merlebach. « Depuis le 1er avril, il est désormais obligatoire de tenter un recours à l’amiable avant d’exercer toute action devant les instances judiciaires civiles. Les litiges auxquels sont confrontés les conciliateurs sont, de ce fait, en hausse, témoigne de son côté, Henry Bodo, référent des conciliateurs pour la circonscription.
Entièrement gratuit
Et le journaliste du Républicain Lorrain de noter que les litiges « sont pourtant déjà nombreux avec les problèmes de voisinage ; les litiges entre bailleurs et locataires ; les désaccords avec un fournisseur, les contentieux commerciaux... L’avantage d’une telle procédure complète Joël Baptiste, président des conciliateurs de Moselle c’est qu’elle est entièrement gratuite pour les parties ».

Les différents articles publiés dans les éditions du Républicain Lorrain dans les document ci-joints



Metz CJ Thionville RL15 12 2014