Morlaix. Avec le conciliateur, une justice apaisée plutôt qu'un procès

Morlaix. Avec le conciliateur, une justice apaisée plutôt qu’un procès

Samedi 25 novembre 2017, par LE DIOURON

Un problème avec un voisin ou un locataire ? Le conciliateur de justice démine ces conflits qui peuvent empoisonner la vie. Michel MALESKEVITCH tient des permanences à la mairie de Morlaix.
« J’ai très mal dormi, confie cet homme, à peine franchie la porte d’une petite salle de la mairie. Le problème dure depuis des années… » « Alors on va entrer tout de suite dans le vif du sujet », répond celui qui le reçoit. Michel MALESKEVITCH, 67 ans, est conciliateur de justice. À l’âge de la retraite,

Morlix Michel MALESKEVITCH

Pour résoudre un conflit à l’amiable, le conciliateur n’hésite pas à appeler la personne mise en cause. Ici avec José DELCAMPE, en stage avant de tenir ses propres permanences. Article de Delphine Van HAUWAERT publié dans l’édition de Morlaix d’Ouest-France du lundi 13 novembre 2017
José DELCAMPE, conciliateur stagiaire et Michel MALESKEVITCH, conciliateur de justice à Morlaix il a choisi de donner de son temps bénévolement pour dénouer des conflits qui peuvent empoisonner le quotidien des gens.
La personne qui vient d’entrer est syndic bénévole. Et elle aimerait que tous les copropriétaires payent leurs charges. Un peu plus tôt, c’était une femme qui se voyait demander par son voisin de couper un saule censé empiéter sur sa propriété. « Élaguer est suffisant », lui assure son interlocuteur.

Lire la suite
Morlaix Maleskevitch en ligne