Ouest-France Landivisiau. « Le conciliateur, un « maillon rapide et gratuit » Publié le 19/01/2018 à 11:00

Ouest-France Landivisiau. « Le conciliateur, un « maillon rapide et gratuit » Publié le 19/01/2018 à 11:00

Vendredi 19 janvier 2018, par Théophile LE DIOURON

À ce poste, Jean Fleury succède à Michel Maleskevitch. Il prendra officiellement cette fonction d’auxiliaire de justice sur le secteur de Landivisiau en février.
En retraite dans le Finistère depuis dix ans, Jean Fleury succède à Michel Maleskevitch en tant que conciliateur bénévole sur le territoire landivisien. On pourra le rencontrer à Landivisiau, les premier lundi et second samedi de chaque mois, après avoir pris contact avec la mairie.

Landivisiau 19 janvier

Jean Fleury (à gauche), le futur conciliateur du territoire landivisien, en compagnie de Laurence Claisse, maire de la ville, et Michel Maleskevitch, qui va se consacrer aux territoires de Saint-Pol-de-Léon et de Morlaix. | Ouest-France

Auxiliaire de justice, le conciliateur intervient en cas de conflit entre deux personnes physiques ou morales. Le but est d’obtenir un accord amiable et d’éviter un procès. Face à la surcharge des tribunaux, il est le « maillon rapide et gratuit » pour apporter une solution à un litige : conflit du voisinage, problèmes avec des commerçants et artisans, différends entre bailleurs et locataires, problèmes de copropriété, etc. « Les conciliateurs de justice désamorcent des conflits et arrondissent les angles des relations parfois tendues avant que les tribunaux ne soient saisis… », explique-t-il.

Plus d’informations :
https://www.ouest-france.fr/bretagne/landivisiau-29400/landivisiau-le-conciliateur-un-maillon-rapide-et-gratuit-5508812