Ouest-France Quimper. Les conciliateurs de justice en quelques questions

Ouest-France Quimper. Les conciliateurs de justice en quelques questions

Samedi 27 janvier 2018, par Théophile LE DIOURON

Là où le conflit s’installe, parfois s’enracine, le conciliateur de justice intervient pour éviter le recours au tribunal. L’an passé, les référents de Cornouaille sont intervenus à 1 550 reprises.
L’article publié par Ouest-France Quimper du 26 janvier 2018 rendant compte de l’activité des 129 conciliateurs du sud-Finistère.

Quimper la conciliation 25 janvier 2018

Dominique STANGUENNEC est conciliateur dans le secteur Est Cornouaille. Il est accompagné de Jean-François RIOU, coordinateur de la haute Cornouaille (Châteaulin et Crozon), Chantal LE PAPE et Michel PASQUIER. | Ouest-France

Tout le monde peut solliciter un conciliateur : Vrai

Le conciliateur peut être saisi par n’importe quel justiciable en cas de litige de voisinage, de différends entre personnes, de problèmes de la con-sommation, de relations entre bailleurs et locataires, pour des questions de droit rural ou des litiges commerciaux.
« Les litiges entre voisins représentent 48 % de notre activité en 2017. Cela peut con-cerner un problème de haie, des nuisances sonores ou même des insultes », présente Michel Pasquier, vice-président de l’Association des conciliateurs, qui représente l’action dans le secteur de Quimper. Leur intervention ne con-cerne pas les affaires pénales, le droit de la famille ou le droit du travail. Toutefois, « on peut con-seiller ou orienter sans se substituer au juriste ou au notaire ».

Si je fais la demande, on me donnera raison : Faux

« L’impartialité est la qualité principale du conciliateur » dont l’objectif n’est pas de donner raison au justiciable qui fait la démarche, mais de trouver un terrain d’entente entre les deux parties. « Il nous arrive parfois de comprendre que la personne qui se sent victime est en réalité celle qui est en tort. »
L’auxiliaire de justice vérifie mais ne constate pas. « On se fait notre propre opinion » sur la base des différentes versions. « Quand on a les deux terrains d’approche, on analyse et on synthétise. »

Plus d’informations :
https://www.ouest-france.fr/bretagne/quimper-29000/quimper-conciliateurs-de-justice-ce-qu-il-faut-savoir-5525362