Ouest-France, la conciliation à Lorient : ça marche une fois sur deux !

Ouest-France, la conciliation à Lorient : ça marche une fois sur deux !

Mardi 23 janvier 2018, par LE DIOURON

Au tribunal d’instance. La conciliation, c’est le bon moyen d’obtenir gain de cause sans saisir le tribunal ni payer un avocat. Simple comme bonjour, mais on ne gagne pas à tous les coups...

Lorient Philippe Ribet

Ancien cadre de la gendarmerie âgé de 70 ans, Philippe Ribet est conciliateur depuis 16 ans : dernièrement, il a réussi à annuler un traitement de charpentes qu’une entreprise voulait facturer 13 500 € à une Pontivyenne. | Ouest-France

« De l’extérieur, ça peut faire un peu « marchand de tapis » mais le but, c’est que chacun lâche un petit peu. Et au final, une conciliation est peut-être plus équitable qu’un jugement imposé aux différentes parties », annonce Philippe RIBET. Il est l’un des cinq conciliateurs du tribunal d’instance, l’un des onze du ressort. Depuis 16 ans, qu’il exerce, il observe que « l’être humain peut être comme un gamin : il ne reconnaît jamais qu’il a tort ».

Ainsi ces voisins qui, à Hennebont, «  se chamaillaient pour une limite de terrain. J’ai proposé qu’un bornage soit réalisé à l’amiable. Le géomètre expert se déplace, prend des mesures au laser... » Affaire réglée ? Que nenni : « Un mois plus tard, l’un des deux voisins, qui a pris ses mesures avec un ruban de couturière, m’informe que le relevé comporte une erreur de... 43 millimètres ! »

Plus d’informations :
https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/conciliations-ca-marche-une-fois-sur-deux-5512512?utm_source=of_share&utm_medium=email&utm_campaign=envoiemailami&utm_content=20180120&vidshare=059061032060036046059045043109041042049044060033052061047014032042033054044063061039038036059049033042063048032032047049036096037055