Paris-Normandie ouvre ses colonnes à la nouvelle présidente des conciliateurs à Rouen

Paris-Normandie ouvre ses colonnes à la nouvelle présidente des conciliateurs à Rouen

Jeudi 1er octobre 2015, par LE DIOURON

Catherine Lemoine est la nouvelle présidente de l’association des conciliateurs de justice de la cour d’appel de Rouen. Elle a pris le relai d’Alain RODET avant l’été.

Catherine LEMOINE ACA Rouen

Le ressort de la cour d’appel de Rouen compte 40 conciliateurs qui règlent en moyenne 2 000 litiges par an. A peine élue, la nouvelle présidente est déjà sous les feux de l’actualité. Paris Normandie le quotidien local de Rouen profite du renouvellement à la tête de l’association des conciliateurs pour donner un joli coup de projecteur sur la conciliation de justice dans son édition du 29 septembre 2015. Désireuse de promouvoir la fonction Catherine s’est prêtée de bonne grâce au jeu des questions réponses
« Les gens ne savent pas assez que la conciliation existe », déplore Catherine Lemoine, C’est pourtant un mode de règlement des litiges plutôt rapide et assez vaste dans sa compétence pour résoudre pas mal de tracas de la vie quotidienne".
Il y a à Rouen une vraie volonté de développer la conciliation, estime la nouvelle présidente. Et elle n’en démord pas.. Si jusqu’à présent, la conciliation ne s’est pas développée autant que cela, c’est aussi par manque d’information vis-à-vis des justiciables. Tous les maires ne savent pas qu’ils peuvent nous permettre de tenir des permanences dans leurs locaux. « Nous avons toute notre place dans la justice du XXIe siècle. Nous sommes des facilitateurs de paix sociale », se réjouit Catherine LEMOINE, en évoquant ces particuliers qui ne se parlent plus depuis des années parce qu’un poirier dépassait la clôture. Avec le conciliateur ils ont fini par dépasser leur querelle. En sortant de son bureau, ils se sont à nouveau serré la main.

L’article complet dans le document ci-joint.