Pau « Ces gardiens de la paix sociale en première ligne « titre sud-ouest

Pau « Ces gardiens de la paix sociale en première ligne « titre sud-ouest

Lundi 21 mars 2016, par LE DIOURON

Yves Boisseaux mène sa mission de conciliateur de justice au poste frontière de BIRIATOU- URUGNE, rattaché au tribunal d’instance D’HENDAYE du ressort de la cour d’appel de Pau. L’ancien commissaire de police s’est fait conciliateur en 2010, à l’heure de la retraite Une fonction pour laquelle « dialogue » est son maitre mot écrit le journal Sud-Ouest qui brosse de lui, comme de la fonction un portrait flatteur.

Bordeaux Photo Yves Boisseaux Sud Ouest

« Je ne suis ni un avocat, ni un assistant social et encore moins un redresseur de torts. Mon rôle consiste, autant que faire se peut, à favoriser, proposer, aider et régler définitivement un conflit de droit privé, en aboutissant à un accord amiable conclu par les parties conciliées. » ’Yves Boisseaux le martèle. Il n’est pas un justicier. « Comme une douzaine d’autres bénévoles dans le département, il dit la loi, ajoute Sud-Ouest. Celle qui régit la vie de la cite et qui doit permettre de faire perdurer la paix sociale’.
Lire l’article de Sud-Ouest