Quimper. Front uni contre la réforme de la carte judiciaire

Quimper. Front uni contre la réforme de la carte judiciaire

Vendredi 16 février 2018, par LE DIOURON

La suppression d’un des deux tribunaux de grande instance dans le Finistère soulève des inquiétudes. Jeudi 15 février 2018, à Quimper, avocats et magistrats ont dénoncé le projet.
Journée de mobilisation nationale, jeudi 15 février 2018, contre le projet de réforme de la carte judiciaire. Dans le Finistère, elle pourrait déboucher sur la suppression d’un tribunal de grande instance (TGI) à Quimper ou à Brest.
Les avocats de Quimper ont lancé la mobilisation en décembre 2017. Cette dernière prend de l’ampleur.

réforme Quimper photo 15 février

Avocats, magistrats, personnel de greffe. Ils étaient environ 80 devant le palais de justice de Quimper, jeudi 15 février

Quelque 80 professionnels du droit ont ainsi pris part au rassemblement pour dénoncer le projet de réforme du gouvernement.
Anne-Marie-ROBERT, vice-présidente du TGI de Quimper et membre du syndicat national la magistrature, a également lu une motion. La juge y a commencé par rappeler le manque de moyens dont pâtit la justice.
« Les projets qui nous sont présentés tendent à limiter considérablement l’accès aux juges plutôt que de donner à la justice les moyens de ses missions ».

Dans son intervention, elle a ensuite ciblé la réforme de la carte judiciaire :
« Elle va désorganiser le fonctionnement au quotidien de la justice et rendre illisible l’organisation des tribunaux et des cours d’appel tout en supprimant une juridiction rapide, identifiée et proche des justiciables, c’est-à-dire le tribunal d’instance ».
De son côté, le ministère de la Justice promet de ne supprimer « aucun lieu de justice ». « Qu’est-ce qu’un lieu de justice si ce n’est un tribunal ? »
, s’interroge Anne-Marie Robert.

Plus d’informations :
https://actu.fr/bretagne/quimper_29232/quimper-front-uni-contre-reforme-la-carte-judiciaire_15540715.html