Républicain Lorrain : Philippe LANG, nouveau conciliateur à Sarreguemines

Républicain Lorrain : Philippe LANG, nouveau conciliateur à Sarreguemines

Mercredi 7 février 2018, par Théophile LE DIOURON

Philippe LANG prend la relève de Jean Dubois au poste de conciliateur de justice à Sarreguemines. Désamorcer les conflits, éviter le passage devant les tribunaux et les frais d’avocat : les atouts de la conciliation sont légion.

Sarreguemines M LANG 7 fev

Philippe LANG .

Un problème de mur mitoyen avec son voisin ? Un conflit sur une facture avec son opérateur téléphonique ? Un artisan qui n’a pas fini son travail ? Autant de situations qui peuvent trouer un porte-monnaie, envenimer des relations, pourrir un quotidien. Avant de porter l’affaire devant les tribunaux, une alternative existe, entièrement gratuite : la conciliation. Depuis le 2 février, Philippe LANG est la personne en charge de régler ces litiges à l’amiable. Le nouveau conciliateur de Sarreguemines explique en quoi consiste cette fonction.

Qu’est ce qu’un conciliateur ?

« Nous sommes des auxiliaires de justice assermentés. Nous sommes saisis directement par le justiciable mais un juge peut également nous déléguer certaines affaires. Nous sommes une trentaine en Moselle. Notre objectif est de mettre en contact les deux parties en conflit, qui bien souvent ne se parlent plus. Avec beaucoup de patience et de sagesse, on organise une rencontre et on tente de rétablir le dialogue. »

Comment se règlent les conflits ?

« Nous tenons deux permanences, le premier et le troisième vendredi de chaque mois. Je reçois les deux parties lors d’un rendez-vous d’une heure et on essaye de trouver une solution à l’amiable. Je les mets devant leur bon sens citoyen. Si on parvient à un accord, je rédige un procès-verbal homologué par un juge. Les gens ne peuvent pas prendre cela à la légère. À Sarreguemines, 350 affaires ont été traitées en 2017. Le rendez-vous dure une heure, mais entre le premier contact et la conciliation, il peut s’écouler des mois. »

Plus d’informations :
http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-sarreguemines-bitche/2018/02/07/la-conciliation-une-alternative-aux-tribunaux