Rouen : la conciliation pour remède

Rouen : la conciliation pour remède

Vendredi 24 août 2018, par Théophile LE DIOURON

Rouen : la conciliation pour remède

Cette année, le statut de conciliateur de justice fête ses 40 ans. Ce mode alternatif de règlement des conflits de la vie quotidienne a le vent en poupe. Catherine LEMOINE revient sur ses dossiers les plus marquants.

Rouen Catherine LEMOINE

"Je voulais faire une mission de service public et découvrir autre
chose que ce que j’avais connu au cours de ma carrière".
Son profil est retenu par le premier président de la cour d’appel de Rouen pour devenir conciliatrice de Justice.
« Nous sommes des auxiliaires de justice car nous prêtons serment mais nous restons bénévoles. Cela garantit la gratuité aux gens qui nous saisissent », explique la présidente de l’association des conciliateurs de justice de la cour d’appel de Rouen, ancienne inspectrice de l’Éducation nationale, Catherine LEMOINE n’imaginait pas une retraite trop tranquille.

Plus d’informations, l’article de Paris Normandie de ce vendredi 24 août 2018 https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/catherine-lemoine-conciliateur-de-justice-a-rouen--tout-le-monde-doit-faire-un-effort-DA13577136