Sud Ouest : les bénévoles de la pacification au quotidien

Sud Ouest : les bénévoles de la pacification au quotidien

Vendredi 19 octobre 2018, par Théophile LE DIOURON

ils sont les démineurs du quotidien. Ceux qui, dans le calme et la sérénité, s’astreignent à replacer l’amorce sur des grenades dégoupillées, souvent depuis des lustres. Dans j’ombre, car les conciliateurs de justices, bénévoles de la pacification n’attirent pas vraiment la lumière.

Pour des problèmes de voisinage, de copropriété, un conflit avec un opérateur téléphonique jusqu’à des soucis de surendettement ou encore de droit rural, de construction ou de travaux, leur rôle va s’épaissir encore, à partir du P janvier 2019, puisque leur recours sera rendu obligatoire pour des litiges n’excédant pas les
10 000 euros(hors droit pénal,droit familial ou des plaintes vis-à-vis de l’administration), préalablement à la saisine d’un juge.

C’est en tout cas le projet envisagé dans le plan justice dont les premiers pans doivent être mis en application au début de l’année prochaine.

L’article complet de Sud Ouest
Pau Article Sud Ouest 16 Octobre 2018