Toulouse Magistrats et avocats s'opposent à la réforme "Chantiers de la justice"

Toulouse Magistrats et avocats s’opposent à la réforme "Chantiers de la justice"

Jeudi 15 février 2018, par Théophile LE DIOURON

"Non aux juridictions de seconde zone", "la justice n’est pas une machine", "il faut que la justice reste humaine"... Dans le cadre de la journée de mobilisation des acteurs judiciaires contre la réforme « Chantiers de la justice », un rassemblement a eu lieu, ce jeudi matin à 10 heures, sur les marches du palais de justice de Toulouse, à l’appel des syndicats de magistrats et fonctionnaires et des avocats.

Toulouse 15février

Une cinquantaine d’entre eux s’inquiète de l’évolution de la justice, jugée "trop lente" et "du peu de moyens dont elle dispose" et de son budget "ridicule, un des plus faibles d’Europe".

Une justice "trop lente"

"On est très mécontents de la situation actuelle mais surtout, soucieux des projets du ministère de la Justice, dont celui qui est de revoir la carte judiciaire", confie Odile BARRAL, du Syndicat de la magistrature.

"Le Ministère veut aussi interdire aux citoyens de saisir la justice, sans avocat, dans de plus en plus d’affaires", ajoute Odile BARRAL qui précise que "pourtant, rien dans les projets ne prévoit d’augmenter l’aide juridictionnelle, qui permet aux personnes qui n’ont pas les moyens, d’avoir un avocat financé en tout ou partie par l’Etat."

Plus d’informations :
https://www.ladepeche.fr/article/2018/02/15/2743133-magistrats-avocats-toulouse-opposent-reforme-chantiers-justice.html